Loi californienne sur la transparence des chaînes d’approvisionnement

La loi californienne sur la transparence des chaînes d’approvisionnement de 2010 oblige certains détaillants et fabricants opérant en Californie à énoncer les mesures prises pour détecter d’éventuels cas d’esclavage et de traite des personnes dans leurs chaînes d’approvisionnement. Hunter Douglas et ses filiales s’efforcent d’opérer de manière éthique et socialement responsable. Nos fournisseurs sont tenus de suivre notre exemple en s’engageant eux aussi à respecter le code.

Certification

Nos fournisseurs sont tenus d’adhérer à notre code de conduite qui comprend un énoncé interdisant strictement la traite des personnes et l’esclavage et qui exige également que les fournisseurs se conforment à toutes les lois et réglementations en vigueur.

Vérification de la chaîne d’approvisionnement et évaluation des risques

Dans nos pratiques d’approvisionnement, nous nous efforçons d’acheter nos matières premières auprès d’entreprises qui partagent nos valeurs, ce qui comprend des considérations de responsabilité sociale. Le contrôle de notre chaîne d’approvisionnement est un processus dynamique et évolutif que nous cherchons continuellement à nous améliorer.

Les dirigeants de Hunter Douglas se réunissent de manière informelle pour évaluer le risque de traite des personnes et d’esclavage dans les chaînes d’approvisionnement et pour évaluer si nos politiques et nos procédures répondent de manière adéquate à ces risques.

Audit

Hunter Douglas enquêtera sur tous les rapports crédibles signalant la traite de personnes et l’esclavage dans la chaîne d’approvisionnement. Des mesures seront prises contre tout fournisseur pour non-conformité. Hunter Douglas n’a pas recours à des tiers indépendants pour vérifier la conformité, mais se réserve le droit d’effectuer des contrôles sur la conformité des fournisseurs à notre code.

Responsabilité interne

Si un fournisseur ne respecte pas l’un des volets du code de conduite du fournisseur, Hunter Douglas se réserve le droit de prendre les mesures correctives appropriées. Si le degré de non-conformité est préoccupant ou si les mesures correctives ne sont pas appliquées, Hunter Douglas peut mettre fin à la relation avec le fournisseur.

Formation

Nos unités opérationnelles sont tenues de dispenser une formation sur le code de conduite du fournisseur et les questions qui s’y rapportent aux employés qui prennent des décisions sur la chaîne d’approvisionnement.